Rechercher
  • Dystopie

Les Aberrants

Dystopie, un nouveau règne


Nature jouable: Aberrant. (homo-deus)


« J ai du sang de primus et pourtant je n’ai jamais été aussi proche de l’Homme »

Bishop l’affranchi


Issu du croisement de l’ADN d’un habitant de Mars et d’un Original, l’Aberrant est à

la croisée des deux mondes. Il n’est comparable ni à un Primus, ni à un natif de la Terre.

Rejeté de Deneb, et craint sur Terre.

Il n’y a pas de demi mesure et ces puissants êtres hybrides attisent les peurs des deux peuples : Soit adorés tels des dieux soit rejetés tels des monstres.


Leur patrimoine génétique renferme les forces des deux civilisations mais cache aussi une forme de dégénérescence. A chaque utilisation de leurs capacités de mutation, les Aberrants subissent les stigmates de la dégénération. Ces stigmates marquent le corps des Aberrants. Certains sont temporaires mais parfois ils s’avèrent plus sévères et vont jusqu’à déformer les corps des Aberrants.


Tout comme leur parent des terres natives ils possèdent généralement un physique robuste et une grande résistance pour survivre aux conditions les plus rudes du monde terrestre.

Leur parent de Mars, quant à eux, leur ont légué de puissantes capacités cérébrales, mais à la différence près que ces dernières s’exercent sur leurs corps. Les Aberrants peuvent ainsi, grâce à la force de leur esprit, régénérer leurs chairs, les renforcer, ou encore en faire des armes.


Jouer un Aberrant n’est pas forcément le choix de jouer un paria. Certains arrivent à se créer une solide réputation sur Terre et à se rendre indispensable. D’autres parviennent même à vivre au sein de la société céleste de Véga, certes au prix d’une surveillance étroite, mais qui est assez sot sur Véga pour croire qu’il n’est pas surveillé ?


31 vues
 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

©2020 par Dystopie.