L'ÂGE SOMBRE

2158: 

La poursuite du réchauffement climatique entraîne la fonte massive des glaces polaires avec pour conséquence des mouvements importants des plaques tectoniques. La grande faille océanique atlantique s'écarte brusquement, entraînant des mouvements de subduction de la plaque pacifique et  des centaines de volcans de la ceinture de feu entrent en éruption. En quelques heures seulement, les épais nuages de cendre et de soufre produits par la ceinture péri-pacifique, confluent puis se propagent à travers le globe, masquant complètement les rayons solaires, et plongeant la terre dans une nuit qui durera plusieurs siècles. 

2160:

Cette catastrophe a pour conséquence la destruction de 85% de la biodiversité en moins d'un an, et s'accentue l'année suivante pour être portée à 95 %. Les toxines liées aux éruptions, les températures glaciales et l'absence cruelle de photosynthèse mènent à la sixième extinction de masse. Seules quelques petites communautés humaines survivent grâce à des infrastructures souterraines ou sous-marines. Quelques bunkers et autres complexes servent de refuges mais leur faible nombre ne suffit pas à protéger la majorité de la population. Des villes, des pays entiers sont ravagés et l'hégémonie de l'Homme sur notre planète s'arrête. Pour le reste de la faune, seuls les insectes ayant trouvé refuge sous la terre et les petits mammifères résistent au cataclysme. Un nouvel âge commence. La cité de Véga assiste impuissante à cette catastrophe et voit le ciel terrestre s'assombrir sous ses pieds. Ses réfugiés auront la vie sauve, protégés des gaz, des maladies et des conséquences funestes de ce bouleversement climatique. Aucun humain n'a eu de nouvelles de la cité d'Altaïr. 


2170:

Le problème du réchauffement climatique fait désormais partie de l'histoire ancienne. La température à la surface chute de près de 50° C dans certaines parties du globe. 


2190:

Les scientifiques estiment que la population humaine sur Terre chute à moins de 300 millions d'individus. L'Homme devient une espèce en voie d'extinction. 

.

Les siècles qui suivent:

Seules des machines foulent la surface terrestre. La Terre devient le domaine de l'IA. Née sur la cité d'Altaïr,  cette dernière se donne le nom de Rhéia. Elle se considère rapidement comme étant la nouvelle espèce dominante de la Terre. Elle transforme peu à peu une partie du monde en un royaume d'acier et reconstruit les réseaux de communication des hommes pour devenir quasi omnipotente sur la surface du globe. 

Les 30 000 habitants ayant colonisé Deneb sur Mars, décident de couper tous liens avec la Terre par crainte d'une infection de leur réseau interne. Ils emmènent avec eux des quantités importantes de sérum de Guérin pour compenser leur infertilité grandissante. Ainsi durant les 4 siècles de l'âge sombre, seulement trois générations se succèdent sur Mars. Leur taille moyenne approche les 2 mètres et tend à augmenter. Ils commencent aussi avec l'âge à développer des capacités psychiques qu'ils nomment psyconscience. Ils choisissent alors de s'appeler Primus. Ils n'appartiennent plus à l'espèce Homo Sapiens mais à celle que l'on nomme maintenant Homo Deus.

2503:

La nécessité pour les Primus de bénéficier d'embryons afin de produire le Sérum de Guérin les conduit  à renouer des relations avec la Terre et surtout avec Véga. En échange de matière première permettant leur reproduction in vitro ainsi que l'entretien nécessaire de leurs organes, ils décident d'aider Véga grâce à leurs extraordinaires capacités psychiques, et collaborent avec elle afin de filtrer les particules de soufre emprisonnées dans la troposphère et de libérer la Terre de cet hiver sans fin. Les premiers “avaleurs de nuages” sont créés et améliorent la purification et la récupération d’eau en exploitant les cumulonimbus.

 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

©2020 par Dystopie.